Publications

Les cahiers du GRHISTA n°10 - 2018

 On imagine mal aujourd'hui, 110 ans après, l'importance de la révolte de 1907 en Languedoc et en Roussillon dans la France de l'époque. Pendant des semaines, de mars à juin 1907, c'est la France entière qui a vécu au rythme de ce qui a été le plus grand mouvement de masse que le pays ait jamais connu non seulement sous la IIIe République mais même avant.

 Des échos de ce mouvement se retrouvent partout en Europe et jusqu'aux États -Unis.

 Dans ce contexte, la ville d'Agde occupe une place particulière car c'est à Agde qu'a eu lieu le 21 juin 1907 la seule mutinerie d'un régiment d'infanterie qui se soit produite non seulement dans le cadre de ces évènements mais durant toute la IIIe République.

Prix : 15€
Les cahiers du GRHISTA n°9 - 2017

 On considère habituellement que la viticulture puis le tourisme ont été les activités principales de la ville d'Agde et des communes environnantes du XIXe siècle à nos jours. Cette vision des choses n'est pas fausse mais elle  ne doit pas occulter l'existence d'autres secteurs économiques et en particulier celui des activités industrielles.

 Il est aussi intéressant de constater que plusieurs des industriels dont l'histoire est retracée dans cet ouvrage ne sont pas d'origine agathoise. Ils viennent en effet de Suisse, d'Espagne, d'Italie, ou encore de Bretagne, attirés à Agde, comme dans la ville voisine de Béziers, par le boom économique que représente le grand développement de la viticulture au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle.

 Ce numéro contient les textes des quatre séries de conférences données par le GRHISTA sur les industries agathoises en septembre 2016 à la Maison des savoirs. 

Prix : 15€
Les cahiers du GRHISTA n°8 - Du XVIIIe siècle à nos jours

Au cours de l'année 2015, le GRHISTA a organisé une série de conférences sur les campagnes agathoises. Il s'agissait de participer aux manifestations visant à commémorer le fait que les archives municipales agathoises possèdent les plus anciens registres servant de base aux impositions appelés compoix, de toute l'Occitanie puisque remontant à l'année 1320.

Le numéro 8 contient les textes de ces conférences.

Présentation: J. Sagnes.

le compoix de 1720. Un état du terroir d'Agde au début du XVIIIe siècle: I. Dauphin.

la reconstitution du terroir d'Agde en 1720 à partir de son compoix: AM Bousquet et MJ Camboulive.

Le "cayer des biens prétendus nobles" du compoix de 1720: I. Dauphin.

Les femmes propriétaires au XVIIIe siècle: F. Druart.

Réalisation d'un plan cadastral de la Cité et du Bourg à partir du compoix de 1720: C. Pardies.

Jardins et jardiniers à Agde, 1720-1820: V. Gascon.

Étude du terroir agathois: du compoix à au cadastre, du cadastre à l'image satellite: E. Bolbènes.

L'agriculture et la question des subsistances à Agde à la veille de la Révolution:J. Sagnes.

La vente des biens nationaux à Agde:A. Sagnes.

J.J. Balthazar Jordan, un érudit aux champs, agriculture et agriculteurs dans "Histoire de la ville d'Agde": CH. Delpous-Darnige.

Masculin/féminin dans les vignes et les jardins, correspondance de Marie et Paul Loubet: CH. Delpous-Darnige.

 

Les cahiers du GRHISTA n°7 - 2015

Le présent colloque, organisé dans le cadre des manifestations de commémoration de l'entrée en guerre de la France en août 1914, est le fruit de la collaboration du Groupe de recherches historiques agathoises (GRHISTA) et de la ville de Agde.

La ville d'Agde est une des rares villes de cette importance à s'être engagée dans la commémoration nationale de la Première guerre mondiale par des manifestations aussi nombreuses puisque, outre le présent colloque, elle a présenté une importante exposition, des spectacles divers, des conférences, des visites guidées, des écoutes musicales, des films.

Et la Mission du Centenaire 14-18 a décerné au présent colloque porté par le GRHISTA le label Centenaire 14-18 "distinguant les projets innovants et les plus structurants pour les territoires".

Sommaire :
  • Commémorer l'entrée en guerre de la France en 1914 - Jean Sagnes
  • Les combattants du Biterrois de la Grande Guerre - Jules Maurin
  • La correspondance de Joseph Sigal - Barbara Boniface et Joëlle Hermange
  • Le général Roques Marseillanais et ministre de la Guerre - Alain Sagnes
  • Le commandant de vaisseau Réveille - Jean-Marie Rigal
  • Les capitaines au long cours agathois et la première guerre mondiale - Jean-Marie Rigal
  • Itinéraire des 63 jeunes Agathois : la classe 1907 - Christine Delpous-Darnige et Ginette Arberet
  • Les Agathoises et la guerre - Francine Druart
  • Les ajournés et exemptés agathois, des embusqués - Elisabeth Bolbènes
  • La Grande Guerre dans le canton de Florensac - Virginie Gascon
  • Les soldats de l'Agathois prisonniers de guerre - Jean-Luc Secondy
  • Les "Morts pour la France" - Irène Dauphin
  • Un si long enterrement : l'inhumation des soldats agathois - Christine Delpous-Darnige et Virginie Gascon
  • Diversité et curiosités des monuments du canton de Florensac - Roger Bouis
  • Les monuments aux morts de la Première guerre mondiale dans le canton d'Agde. Quelle mémoire de la guerre transmettent-ils ? - Valérie Fossa
  • Unis comme au front ? Les anciens combattants agathois entre les deux guerres - Christine Delpous-Darnige et Jean-Claude Mothes
  • Où sont les héros ? Grande Guerre et toponymie dans la région d'Agde - Richard Vassakos
  • Août 1914. Comment les français sont entrés (ou ont été mis) dans la guerre ? Quelques éléments pour un autre récit - Frédéric Rousseau
Prix : 15€
Les cahiers du GRHISTA n°6 - 2014

Précédés de repères chronologiques sur l'histoire générale de l'enseignement sous les IIIe, IVe et Ve Républiques ainsi que d'un survol de l'enseignement à Agde sur plusieurs siècles, les articles du présent recueil étudient l'enseignement à Agde depuis le XVIIIe siècle, la question de la gratuité, les premières écoles primaires laïques, l'enseignement catholique privé, les classes élémentaires ou petites classes du collège avant les années 1960, les établissements secondaires depuis 1959, l'école de langue occitane et les colonies de vacances.                                                                  

Sommaire :
  • Présentation - Jean Sagnes
  • Avant-propos : repères chronologiques - Alain Sagnes et Francine Druart
  • Survol de l'enseignement à Agde replacé dans son contexte national - Jean-Marie Rigal
  • De la gratuité caritative à la gratuité civique: l'exemple d'Agde du XVIIIe siècle à 1908 - Louis Secondy
  • Les établissements d'enseignement à Agde après la Révolution française (1804-1862) - Virginie Gascon
  • L'école primaire laïque de garçons Jules Ferry de 1891 à la mixité en 1972 - Alain Sagnes
  • Eléments pour une histoire de l'enseignement primaire laïque de filles à Agde (1883-1972) - Francine Druart
  • L'enseignement catholique privé aux XIXe et XXe siècles à Agde - Ginette Arbéret, Marie-Josèphe Camboulive, Virginie Gascon
  • Les classes élémentaires et l'enseignement spécial de l'ancien collège d'Agde de 1862 à 1960 - Jean-Marie Rigal
  • L'enseignement secondaire public à Agde de 1959 à nos jours - Pierre Soliva
  • Note sur la place de la "Calendreta dagtenca" dans l'enseignement de l'occitan - Annie Tobena
  • Des "Enfants à la mer" à "L'enfance joyeuse". Les colonies de vacances à Agde de 1921 à 1990.- Virginie Gascon
Prix : 15€
Les cahiers du GRHISTA n°5 - 2013

En Bas-Languedoc, où le manque d'eau durant des siècles s'est fait rudement sentir, la ville d'Agde, comme d'autres communes côtières, occupe une place particulière. Ici, l'eau est partout avec la mer, l'Hérault, le canal du Midi. Durant des siècles, les Agathois ont largement puisé l'eau du fleuve pour leur alimentation et l'usage domestique en même temps qu'ils ont utilisé sa force motrice pour leur moulin à blé et, plus tard, pour le fonctionnement d'une usine hydroéléctrique. Mais Agde a aussi, depuis les années 1670, le privilège de posséder sur son territoire une autre voie d'eau : celle du canal des Deux-Mers aujourd'hui dénommé canal du Midi. Le régime du fleuve Hérault, l'alimentation en eau de la ville, le franchissement de l'Hérault au cours des siècles, les ouvrages d'art du canal du Midi et la vie des mariniers, l'hygiène dans la ville, telles sont les questions qu'ont l'ambition de revisiter les articles du présent recueil.

Sommaire :
  • Présentation - Jean Sagnes
  • L'Hérault force motrice et source d'eau potable - Irène Dauphin
  • Les inondations de l'Hérault à Agde - Irène Dauphin et Jean-Claude Sabatier
  • Le franchissement de l'Hérault à Agde au cours des siècles - Franck Bancal et Virginie Gascon
  • Bataille autour d'un pont (1971-1975) - Christine Delpous Darnige
  • Les ouvrages d'art du canal du Midi sur l'emprise de l'ancienne division d'Agde - Samuel Vannier
  • Vivre et travailler sur le Canal du Midi de Riquet à nos jours - Marie-Josèphe Camboulive et Virginie Gascon
  • L'eau, la cité, le collège (fin XIXe siècle-début XXe) - Jean-Marie Rigal
Prix : 12€
Les cahiers du GRHISTA n°4 - 2012

En moins de quarante ans, le Cap d'Agde est devenu la plus grande station balnéaire de France. Mais que sait-on de son histoire ? Le colloque, qui a réuni les 16 et 17 septembre 2011 seize universitaires et chercheurs, a eu l'ambition de répondre aux questions que tout le monde se pose sur la station concernant son cadre géographique, son histoire depuis l'Antiquité, l'attitude des édiles et de la population face à l'édification d'une station dont la naissance est le résultat d'une décision née au plus haut niveau de l'Etat, la démoustification indispensable préalable à sa création, la mission Racine à qui est revenue l'aménagement de la côte du golfe du Lion, le style architectural adopté par Jean Le Couteur, les étapes de la construction de la station, le musée de l'Ephèbe, l’évolution de sa clientèle touristique, la toponymie urbaine.

Sommaire :
  • Présentation - Jean Sagnes
  • Les formes du relief volcanique de la côte du Cap d'Agde - Solange Sagnes Perrot
  • Le Cap durant l'Antiquité - Iouri Bermond et Hervé Pomarèdes
  • Commerce maritime et littoral agathois de la protohistoire à nos jours - Marie-Pierre Jézégou
  • Le musée de l'Ephèbe et d'archéologie sous-marine - Odile Bérard Azzouz
  • Brescou, les projets de port en mer aux XVIIe et XVIIIe siècles - Stéphane Durand
  • L'étang de Bagnas du XVIIIe siècle à nos jours - Irène Dauphin
  • La fréquentation des plages d'Agde il y a un demi-siècle - André Soulier
  • La démoustification du littoral français - Jean Cousserans
  • 1962 - 1971 : les Agathois entre adhésion et oppositions - Christine Delpous Darnige
  • 1962 - 1971 : levée de pavois dans le journal L'Agathois et ailleurs - Pierre Soliva
  • Polémiques autour du style architectural adopté par Jean Le Couteur - Jean-François Pinchon
  • Les grandes étapes de la construction de la station du Cap d'Agde - Irène Dauphin
  • L'évolutionde la clientèle touristique de la station du Cap d'Agde - Christian Bèzes
  • Les noms de rues du Cap d'Agde : du marketing à l'enracinement local - Richard Vassakos
Prix : 15€
Les cahiers du GRHISTA n°3 - 2011

Depuis sa fondation au Vie siècle avant J.-C., Agde a été pendant des siècles un des principaux ports de commerce de la Méditerranée. La période étudiée dans ce troisième numéro des Cahiers du GRHISTA va du XVIIe au XIXe siècles. C'est une période charnière au cours de laquelle se préparent des changements importants pour l'activité maritime agathoise. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, celle-ci est encore bien soutenue, l'ouverture du canal du Midi en 1675-1676 offrant même au port une nouvelle activité de transit avec le Haut-Languedoc. La tradition maritime demeure forte dans la ville et les marins agathois cherchent du fret auprès des autres ports à tel point que l'on a pu parler d'eux comme de véritables "rouliers des mers". Cependant, la seconde moitié du XIXe siècle voit s'accumuler les difficultés avec l'arrivée du chemin de fer, qui diminue le rôle du transit du port, et surtout avec le remplacement de la voile par la vapeur. Désormais, les navires ont un tonnage de plus en plus important que le port en rivière d'Agde, en tirant d'eau faible et d'accès difficile, peut difficilement accueillir. Peu à peu, le port est déserté. Le présent ouvrage rassemble plusieurs études sur l'aménagement du port dès le XVIIIe siècle, la composition du commerce, les familles de marins; les pérégrinations des navires agathois et la naissance de l'école d'hydrographie, la seule en Languedoc.

Sommaire :
  • Introduction - Jean Sagnes
  • Les étapes de l'aménagement du port d'Agde qux XVIIe et XVIIIe siècles - Stéphane Durant
  • Les problèmes d'un port en rivière au XIXe siècle - Irène Dauphin
  • Cabotage et longs cours à Agde au XVIIIe siècle - Jean-Claude Gaussent
  • Les voyages du brick Marthe de 1857 à 1861 - Jean-Marie Rigal
  • Naufrages de navires agathois - Albert Abélanet
  • Les familles de marins agathois au XVIIIe siècle - Francine Druart
  • Sous la révolution, la création de l'Ecole d'hydrographie moderne, Nicolas Guérin, un professeur "sans-culotte" - Jean-Marie Rigal
Prix : 10€
Les cahiers du GRHISTA n°2 - 2010

L’histoire de la vigne et du vin en Bas-Languedoc est un thème d’étude classique car celui-ci, depuis le milieu du XIXe siècle, est une des principales régions viticoles du monde. Mais parler de viticulture à Agde a une résonnance particulière puisque cette ville est une colonie grecque fondée au VIe siècle avant notre ère ; en outre l’on admet aujourd’hui que ce sont les Grecs qui ont introduit la culture de la vigne en Gaule à partir justement de colonies comme Agde, Marseille ou Nice. Le principal objectif de cet ouvrage est de faire progresser la connaissance du passé agathois, mais en même temps de s’interroger sur la place qu’a tenu et que tient le vignoble d’Agde et de sa région dans l’évolution générale du vignoble héraultais et français.

Sommaire :
  • Présentation - Jean Sagnes
  • Réflexions sur l'histoire de la vigne agathoise - Michel Adgé
  • Note sur les importations de vins à Agde au XVIIIème siècle - Francine Druard
  • Aspects du vignoble agathois au XIXe siècle - Irène Dauphin
  • La maison Noilly Prat vitrine internationale du vermouth - Lorène Béchard
  • Histoire de la cave coopérative d'Agde, 1936-1984 - Virginie Gascon
  • Témoignage. Un domaine viticole agathois au milieu du XXème siècle : Saint-Joseph - Jean-Marie Rigal
Prix : 12€
Les cahiers du GRHISTA n°1 - 2009

Le 16 janvier 2009, l'assemblée générale de l'APAAR (Association pour la promotion des archives d'Agde et de sa région) a décidé de changer de noms et de s'appeler désormais Groupe de recherches historiques agathoises (GRHISTA). En effet, la création de l'APAAR a correspondu dans les années 1990 à une période où le service des archives communales avait senti la nécessité d'être aidé et conforté par une association amie. Mais, au fil des années, l'APAAR s'est peu à peu transformée en un véritable groupe de recherche historiques sur l'histoire d'Agde et de sa région. Pour des raisons de visibilité et d'adéquation de son appellation avec ses activités, il est apparu nécessaire de choisir un autre libellé et c'est celui du Groupe de recherches historiques agathoises (GRHISTA° qui a été choisi. Le GRHISTA s'est fixé pour objectifs de développer la recherche sur l'histoire d'Agde et de sa région notamment par l'édition d'une publication annuelle dénommée Les cahiers du GRHISTA et de collecter les témoignages de toute nature concernant l'histoire d'Agde et de sa région. Il va de soi que le GRHISTA continue de travailler en étroite collaboration avec le service des archives communales.

Sommaire :
  • Présentation - Jean Sagnes
  • Les interventions de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) sur le territoire de la commune d'Agde - Astrid Huser
  • L'architecture vernaculaire à Saint-Thibéry, Montagnac et dans l'Agathois - Thierry Lochard
  • Le moulin des évêques d'Agde; Du moulin à blé au projet actuel de salle de spectacle - Irène Dauphin
  • D'Agde à Pézenas, les hôtels particuliers du bas-Languedoc - Hélène Pascual
  • Construire un collège, Place des pommes de terre - Jean-Marie Rigal
  • Le château Laurens, une castellisation originale - Bérengère Bonnaud
Prix : 10€